AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Nouvelle mise à jour : Les Enfers -- Tuto et Infos bâtiments à compléter avec votre aide

Partagez | 
 

 Livre III - - - L'invasion Skaven - - -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Sam 25 Juin 2011 - 8:27


Chapitre 1 – Iryo, messager de son peuple


Le retour de congés

Le petit Iryo s'était absenté une décade pour rejoindre sa famille, à l'embouchure du fleuve Shannon, au pied de la plaine de Golden Vale. Il ne devait revenir que dans quinze jours, et son entrée habituellement joyeuse dans la taverne surpris toute la guilde attablée. Le gnome avait l'air épuisé et terrorisé. Il s'approcha de la chelfe et lui expliqua la situation : la cité gnome de Sahey-Town était de plus en plus fréquemment pillée par des raids de Skaven, hommes-lézards mutants, descendant la rivière Malgue depuis les montagnes de Gueltee. Sa famille avait perdu trois membres, et d'autres familles gnomes avaient été totalement décimées, d'autres dévalisées systématiquement. Il fallait agir pour son peuple, et il ne reconnaissait d'autre autorité que sa chef de guilde, et ne voyait personne d'autre capable d'endiguer ce fléau.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Organisation

Le départ pour la cité gnome était impossible à réaliser spontanément, car il se situait à environ trente kilomètres au sud de la taverne, et nécessitait ainsi une journée complète de marche en tenant compte des déplacements des créatures de la guilde les plus lentes. Or, pour cette mission, toute la troupe était requise. Demetra envoya un pigeon prévenir Luciffron, chef des Stigma, ses alliés afin de bénéficier d'un détachement qui serait nourri et logé à la taverne afin d'en assurer la sécurité pendant l'absence de la guilde des lieux. Sans cette aide, la mission serait compromise, car il faudrait laisser un cinquième des troupes sur place.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Arrivée des renforts

Le lendemain matin, dix hommes des plus valeureux, du clan allié pour certain, d'un autre clan qui soutenait souvent les Stigma pour trois autres, prenaient leurs ordres auprès de Demetra, pour la sécurisation du lieu de vie principal des Enfants du Chaos, puis leurs quartiers auprès du Tavernain qui leur avait attribué les chambres d'hôte de prestige, au dernier étage de l'édifice. Ils seraient traités comme des rois le temps de leur séjour et le nain, de surcroît, leur verserait à chacun à son retour une prime de dix pièces d'or par jour de garde, pour avoir préservé son établissement et ses précieuses marchandises. Il avait beau être réputé avare, il connaissait la valeur de son échoppe, et de ses vivres, et y tenait plus qu'à sa hache, c'était dire...


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Derniers préparatifs

La chelfe convoqua ensuite ses troupes, les réunit en la taverne pour leur résumer le déroulement des opérations. Le nain préparerait le ravitaillement, Firella s'étant chargée de louer deux chariots supplémentaires, et prendrait ses bottes de célérité pour assurer le service de toute la guilde. En revanche, et là, l'elfe de lune dû batailler pour se faire obéir, le tavernier devait promettre de rester à l'abri lors des batailles afin de pouvoir assurer quoi qu'il arrive la nourriture et la boisson. Il serait en retrait avec les mages de soin qui s'occuperaient des blessés, protégés derrière les mages de combats et les archers. Il y eu de gros grincements de dents, notre brute rousse n'ayant pas envisagé la possibilité de ne pas se battre. Il fallut aussi prévoir un guerrier robuste par gobelin pour éviter que Kenddor et Neti attaquent les provisions en dehors des heures de repas.
Revenir en haut Aller en bas
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Dim 26 Juin 2011 - 7:55


Chapitre 2 – Le convoi vers Sahey-Town


Mise en place du convoi

Il y eût ensuite concertation entre Demetra, Firella et Prism afin de gérer le déplacement. Chacun des trois responsables assurerait l'escorte de l'une des charrettes La première serait escortée par Firella et contenait les vivres. Le deuxième chariot surveillé par la chelfe et conduit par le tavernier transportait boissons et munitions, la troisième charrette protégée par Prism pliait sous le poids des provisions pour les chevaux. Demetra affecta ensuite un groupe d'éclaireurs composés de trois gnomes rapides et des deux gobelins affamés. C'est ainsi qu'Iryo, principal concerné, devançait les troupes, assisté de SmallReds qui depuis peu avait décidé de remplacer sa baguette magique par une serpillière enchantée, Alexiel, qui accepta, après maintes protestations et quelques larmes difficilement cachées, de ne pas faire le voyage à côté du tavernier, Kenddor et Neti qui boudaient de ne pas être plus près du chariot de vivres.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Le départ

Le départ fût dur pour une bonne moitié de la compagnie, car il était impératif de partir à huit heures au plus tard pour arriver à midi dans une zone sécurisée afin de manger. C'est donc difficilement que chacun des trois officiels mirent en place les forces qui leur étaient attribués, puis sur un signal de Cloclore demandé par la chelfe, une boule lumineuse verte survola le convoi vers l'avant jusqu'aux éclaireurs puis reparti dans l'autre sens jusqu'en fin de cortège avant de disparaître. Les chevaux s'élancèrent lentement, l'escorte marchant à pas modéré afin de pouvoir faire tout le trajet en une seule journée sans épuisement des plus faibles et des plus petits.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Les gnomes

La troupe avait déjà réalisé une heure de marche, ralentissant fréquemment, sans explications, aussi Demetra demanda t'elle à son compagnon d'aller en avant voir ce qui se passait. Exosplash entama une course modérée et revint dix minutes plus tard garantissant le calme pour le reste du parcours et des explications : Kenddor et Neti se battaient régulièrement pour le partage des cadavres à manger à l'arrivée, et SmallReds lançait à Iryo des sorts de croche-pied tous les cent mètres, obligeant Alexiel à puiser dans ses ressources magiques pour conjurer les sorts.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


L'elfette noir s'impatiente

Devant l'absence d'action, Devronia regarda autour d'elle. La chelfe avait prévu son comportement et la bisouilleuse faisait ainsi partie du cortège de Prism, composé de guerriers exclusivement. La belle cherchant dans le groupe y trouva une demoiselle qu'elle trouvait à son goût et s'en approcha. D'une démarche sûre d'elle, elle filait vers Tdemon bras tendus. La succube ne le voyait pas d'un même œil et organisa la réception de la belle en balançant un poing vengeur qui manqua sa cible et atterrit dans l'estomac de l'orc qui ne goûta que modérément cette intervention. La bataille s'engagea entre eux sous le regard amusé de l'elfette tandis que les guerriers faisaient tout leur possible pour les séparer. Les coups étaient violent entre la féroce démone et le puissant orc et il fallu plus de trente minutes pour cesser le combat, et deux mages pour guérir toutes les blessures des belligérants.
Revenir en haut Aller en bas
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Mar 28 Juin 2011 - 6:51


Chapitre 3 – Halte rurale


Forêt enchanteresse

Notre groupe arrivait en bordure d'une forêt de chênes feuillus, dont les pieds étaient entourés de fougères et de fleurs de toutes les couleurs. Un vent soufflait doucement dans les feuilles, en une douce musique qui rendait le lieu féerique. Les elfes sylvains – presque tous – admiraient les écureuils qui allaient de branche en branche et s'émerveillaient des daims qui se promenaient dans les petits sentiers tracés par divers randonneurs. Les gnomes jouaient aux pieds des arbres, se roulant dans les fleurs. Les gobelins avaient entrepris une course poursuite avec un sanglier qui leur semblait appétissant. Le reste de la troupe installait les chariots puis le nain s'activait à préparer les aliments pendant que quelques guerriers ramassèrent du bois pour le repas. Seule Lexpress était manquante à l'appel, comme souvent aux heures de repas.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Retour des gobelins

La troupe avait mangé son soûl, et Dwarf débarrassait les restes et rangeait le matériel après l'avoir rincé dans le lit d'une rivière cristalline Demetra envoya alors Prism à la recherche des gobelins. Ceux-ci s'étaient séparés en deux groupes : LoveBagels accompagnant sa Neti qui dévorait un ours, l'autre groupe comportant tous les autres gobelins, festoyant d'un groupe de sangliers qui avait commis la maladresse de les croiser. L'officier dût attendre la fin de leur repas pour pouvoir les ramener à la raison et au convoi sans risque de se faire dévorer une main, connaissant ses congénères. Le départ ne pourrait se faire sans eux. Il était hélas impossible d'arrêter ces créatures vertes en plein pique-nique du fait que leur chasse les avait tenus loin du repas du tavernier, et que sans finir leur repas, ils interrompraient le cortège et irriteraient ainsi la dirigeante.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Choc de cultures

Le temps que Prism prit pour retrouver les gobelins laissa malheureusement aux elfes sylvains le temps de découvrir la rivière où le tavernier avait lavé ses casseroles, et ils firent comme ils en avaient l'habitude : ils plongèrent en sous-vêtements dans la rivière pour un bain revigorant Demetra était furieuse de voir une telle impudeur de leur part en situation aussi spéciale, Tartuf était, lui, aux anges, de nager au milieu d'elfettes aussi peu vêtues. On comprit alors les absences répétées de Lexpress. Elle ouvrit son sac à dos, et en sortit Poupette, sa fille, qu'elle lava dans l'onde tiède. Firella fût chargée de faire sortir ses congénères de l'onde fraîche pendant que la chelfe essayait de faire réagir le groupe d'humains assis au bord de l'eau à admirer le spectacle. Elle s'approcha ensuite de Lexpress, lui demande de justifier la présence d'un nourrisson dans une troupe de combattants. Cette dernière argumenta qu'elle ne pouvait vivre loin de sa fille et qu'elle avait toujours fait comme ça. Demetra exigea en toute prudence que lors des combats, la fillette soit confiée à un mage en retrait, et pour la mission actuelle, au tavernier qui se chargerait de la nourrir et de la changer si besoin. L'elfette paraissait inquiète de cette décision, mais n'aurait pas le choix.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


On repart

Il fallu ensuite attendre que les elfes se sèchent, que Prism revienne avec les gobelins éparpillés dans la forêt, et au final cette pause déjeuner qui devait durer deux heures se prolongea de d'une heure de plus du fait de ces incidents. Quand les troupes furent enfin rassemblées, la réorganisation de la marche se fit comme initialement, avec une petite modification. Demetra intercepta SmallReds et lui précisa qu'au moindre sort lancé, il serait ligoté à la roue d'un chariot, et demanda à LoveBagels de rester près de sa petite amie pour l'empêcher de se battre et de se goinfrer tout le trajet, en usant de ses légendaires patience et romantisme. Le convoi put alors se remettre en route.
Revenir en haut Aller en bas
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Ven 1 Juil 2011 - 6:59


Chapitre 4 – Objectif : Sahey-Town


La succube fait des siennes

Notre démone succube, motivée par le comportement aguicheur de Devronia envers les femmes, et par le gain d'âmes masculines, pris son apparence de séductrice pour charmer les guerriers. Shiomi, insensible à ce comportement tentateur pour les humains, perçut le danger et se rua jusqu'au chariot de son frère pour alerter la dirigeante. Quand elle arriva à faire stopper le convoi et à intervenir près de la démone, trois des guerriers s'apprêtaient à se saigner pour signer les pactes de Tdemon de leur sang et lui céder leurs âmes. Il fallu la menacer de révocation pour la calmer et lui faire promettre de faire son négoce uniquement dans les rangs ennemis.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Un imprévu de taille

Le cortège avait repris sa lente marche depuis quinze minutes quand la roue droite du premier chariot s'enficha dans une ornière et céda nette sous la force de traction des chevaux, la rotation de l'essieu, et la profondeur de l'entaille. Il fallait rapidement réparer, la guilde ayant déjà pris énormément de retard sur son planning de route. On envoya donc les guerriers armés de haches couper des branches maîtresses, et les équarrir, puis Dwarf et Shiomi réparèrent la roue à l'aide du bois. L'incident fût néanmoins préjudiciable en ce sens que notre équipée perdit une bonne heure et demie dans la réparation artisanale du véhicule endommagé.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Crépuscule naissant

La marche lente – trop lente – de notre troupe d'élite nécessita un second arrêt pour la nuit, l'obscurité naissante, ne pouvant arriver dans la cité gnome de nuit pour le pas effrayer une population déjà fort stressée par les incursions Skavens. Il fallut donc organiser les tours de gardes pour lesquels un éclaireur un mage et un guerrier étaient réunis par tour, en évitant toujours une combinaison laissant plus d'un gobelin et plus d'un gnome ensemble, excepté LoveBagels qui devait tenir compagnie à sa Neti, seul moyen trouvé pour que la demoiselle à peau verte et cheveux bleus reste calme. Le Tavernain prenait son tour de garde avec son frère et la chelfe, période pendant laquelle ils se remémorèrent le bon vieux temps des "P.K.C.". Il est à noté, tant le fait est rare, qu'il ne se passa aucun incident durant la nuit. Enfin, presque...


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Nuit étoilée

Indépendamment des tours de gardes, un autre problème – et de taille – devait être pris au sérieux : le trajet n'étant prévu initialement que pour une journée, il fallait faire dormir ce petit monde sans couverture ni tente, et ce n'était pas affaire aisée. Les nains, orcs et gobelins, peu fragiles de nature, pouvaient aisément dormir par terre. Les démons s'assirent à l'ombre et se projetèrent dans les plans inférieurs pour se ressourcer. Restaient les créatures les plus sensibles qui posaient souci. En effet, les humains avaient plus de mal à dormir à même le sol, tout comme les elfes, et se firent donc un tapis de feuille. Les gnomes quant à eux trouvaient dans les plus hauts branchages un confort à leurs yeux. Il fallut aussi séparer Tartuf et Devronia des autres pour que ces derniers puissent dormir en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Dim 3 Juil 2011 - 14:35


Chapitre 5 – Sahey-Town, cité des gnomes


Réveil laborieux

Les troupes se levèrent à grand renfort de protestations, malgré les remontrances des officiers et de l'elfette de lune, et le soleil déjà haut dans le ciel. Le choix des affectations avait en effet défini pour dernier tour de garde Kenddor, Iryo - qui s'étaient tous deux endormis moins de cinq minutes après le début de leur tour de garde - le troisième, Domi, avait vidé une bouteille dans ce même intervalle avant de somnoler puis s'endormir totalement. Ce furent des petits coups de becs d'une tourterelle sur le bras de Firella qui la tirèrent du sommeil et aussitôt elle réveilla sa chef et Prism pour un conseil d’État-major d'urgence.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Le réveil démoniaque

Les créatures infernales ne se réveillaient pas, malgré les secousses et frappes violentes des brutes, sur demande des responsables. Devronia, faisant appel à sa mémoire de nécromancienne malveillante, fit preuve d'une extrême finesse de jugement qui surpris tout le groupe. Elle demanda la liste initiale des recrues de la guilde, et lut le quatrième prénom de chacun des démons, assise dans un pentacle tracé par ses soins. Elle avait appris, jadis, cette astuce permettant d'invoquer un démon sans avoir son prénom diabolique. L'une après l'autre, les entités maléfiques réintégrèrent leur enveloppe corporelle et se levaient comme sorties d'un long sommeil.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Des fumées à l'horizon

Cela faisait une heure que nos futurs héros avançaient sur les routes pavées quand trois colonnes de fumée blanche s'échappaient au lointain. Le convoi fit donc halte, tandis qu' Iryo se rua en une série de cabrioles vers la chelfe pour lui expliquer. Chaque colonne de fumée correspondait à un repas chez les gnomes, une pour le petit déjeuner, deux pour l'en-cas, trois pour le déjeuner, quatre pour le goûter, cinq pour le dîner, six pour l'après-souper. Ainsi, ils arriveraient à la cité en plein repas de midi. Certains s'en réjouissaient, d'autres s'en inquiétaient.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


De taille de gnome

A mesure qu'ils approchaient de Sahey-Town, nos Enfants du Chaos comprirent pourquoi cette cité était réservée aux gnomes : les tailles des rues, des maisons, des porches, tout était fait pour un gnome. Un nain ou un gobelin y passerait peut-être, en baissant la tête, mais aucune autre race ne pourrait entrer sans démolir quelque chose. Il fallut donc maintenir les troupes hors de la ville, et envoyer Iryo en messager auprès du représentant de la ville. Ils revinrent et fût convenu que les aventuriers camperaient dans la plaine est de la ville, les repas assurés par le peuple gnome, qui fournirait des tentes et duvets qu'ils assembleraient pour convenir même à un orc. Ainsi fût gérée l'installation du bivouac. Le nain cala les roues et nourrit les chevaux pendant que les officiers et Demetra sortaient les cartes stratégiques et préparaient leurs plans de batailles, alors que le reste de la guilde paressait pour la plupart au soleil, quelques un néanmoins pensant à réviser un sort ou affûter son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Mar 5 Juil 2011 - 10:28


Chapitre 6 – Raids aquatiques


Orc et mages

Un imprévu de taille se produisit peu après le repas du midi. Ghostwalker, l'orc de la troupe, à force d'inactivité, par manque de combat, développa un pouvoir Berserk. Il se mit à saisir Dwarf par la cheville et le fit tournoyer autour de lui, fauchant les personnes à proximité. Il fallu l'union de tous les mages pour le calmer et soigner les blessés, dont le nain qui souffrait d'une grave lésion au front. Pendant qu'Alexiel se porta volontaire pour rester à son chevet et le soigner avant même qu'on le demanda, la chelfe demanda à Masamune de lancer un petit accord magique en direction de SmallReds, qui essuyait ses larmes de rire avec le papier hygiénique qu'il portait toujours à la ceinture. Le petit choc électrique de la bardesse le calma instantanément. Quelques investigations révélèrent que le gnome avait voulu jeter un sort de confusion au nain pour le faire danser et avait accidentellement visé la créature massive.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Création de filets

L'orc assagi, la chelfe exposa son plan. La troupe remonterait la rivière de part et d'autre sur les berges, après avoir confectionné plusieurs filets de lianes afin de bloquer les radeaux Skavens dans leur descente. Ces filets seraient tenus par les guerriers, les archers et mages attaquant ainsi les occupants des radeaux bloqués par la manœuvre. On fit donc appel aux talents des elfes pour tresser les lianes que les gnomes coupaient du haut des arbres, et que les guerriers tiraient ensuite du bas de toutes leurs forces. Ainsi furent créés quatre immenses filets à gros maillage permettant en cas de forçage ou découpe de l'un d'eux par les Skavens de pouvoir bloquer quand même les radeaux.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Première vague, premières vagues

Un radeau avant-poste arriva a vive allure, propulsé par quatre rameurs de chaque côtés, deux arbalétriers agenouillés prêts à décocher, un guerrier derrière chacun des deux tireurs, pour assurer leur équilibre. Leur ignorance du combat en milieu aquatique provoqua cependant beaucoup de dégâts, mais pas du côté souhaité. Avant même d'atteindre le filet, ils virent la troupe de part et d'autre du cours d'eau et se mirent en position de combat. Deux flèches partirent, une de chaque côté, qui, par le remous de l'eau et donc du radeau, se plantèrent dans le dos des deux rameurs de front qui descendirent, aidés par leur armures, tout au fond de la rivière. Le temps de cette action, les gnomes de part et d'autre avaient donné l'alerte, les guerriers gonflant alors leurs muscles pour tendre le filet tandis que les archers se préparaient et que les magiciens commençaient les incantations pour leurs sorts. C'est ainsi que le radeau, avant d'entrer en contact avec le mur de liane, prit feu, puis reçu une bordée de flèches avant de sombrer à son tour, ses occupants ayant rejoint les deux rameurs. Satisfaite des résultats de cette technique, la responsable de troupe décida de continuer et remonter progressivement en maintenant l'organisation des troupes et combats.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


L'antre des Skavens

N'ayant point vu le retour de leurs éclaireurs, et ne disposant d'une intelligence que semi-humaine, les Skavens renvoyaient à intervalles réguliers des troupes d'éclaireurs, toutes les dix minutes, qui se faisaient anéantir à la rencontre des aventuriers du chaos. C'est ainsi que lorsque nos héros arrivèrent au repaire des Skavens, il ne restait que trois soldats et le chef. Les forces étant disproportionnées, l'assaut final dura moins de temps qu'il n'en faut à un gobelin pour trouver à manger. La descente vers la ville gnome fût, elle aussi, rapide, la guilde ayant récupéré les radeaux pré-fabriqués pour descendre le cours de la rivière. Ils avaient vaincu, leur restait le meilleur : faire la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Dwarf Pingus

avatar


MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    Ven 8 Juil 2011 - 6:38


Chapitre 7 – les ennuis se suivent et ne se ressemblent pas


Petite fête – toute petite

Un retour glorieux digne d'un gnome, c'est toutefois un retour à hauteur d'un gnome. Ainsi, la fête géniale présumée par nos héros faillit tourner au drame quand ils virent les portions de viandes et boissons qui leur étaient servies. Alexiel ayant réussi à ranimer puis guérir le tavernier dans l'intervalle, celui-ci prépara à l'aide d'aliments fournis par le petit peuple un festin digne de ce nom, et des cocktails à hauteur de sa réputation. La rébellion était noyée dans l’œuf. Il pris alors la charge de nourrice et s'occupa dignement de Poupette sans réaliser que toute la troupe riait de le voir si tendre. Seule une magicienne ne riait pas, mais regardait le spectacle, émerveillée et attendrie par le courtaud grincheux.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Premier imprévu

Le retour aurait pu être plus agréable sans les différents incidents qui se produisirent. Le premier fût la révocation de Tdémon. Son infernal supérieur estimait que sa part de sang et d'âmes était complétée et qu'elle méritait désormais le titre officiel de lieutenant-démon des enfers gelés. Elle devrait donc désormais officier dans les sphères inférieurs, privée de ses équipiers, mais de retour parmi les siens pour un très long moment – tant que son responsable jugerait inutile de lui réattribuer des missions terrestres.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Ça recommence

Devant s'arrêter dans la même forêt qu'à l'aller, et les caractères n'ayant malheureusement pas changé, nos compagnons durent à nouveau traquer les gobelins partis chasser, se battre contre les elfes qui trouvaient l'eau tellement chaude qu'ils voulaient s'y baigner sans contrainte ni vêtement, les gnomes s'étant tous joyeusement mis à la balançoire sur les hautes branches. Tous ? Non, un irréductible gnome, armé de sa serpillière et de son papier toilette se déchaînait de malice, s'amusant à accrocher les vêtements des elfes aux endroits les plus inaccessibles sous l’œil approbateur de Tartuf. Pendant ce temps, le râleur de service avais pris d'affection la petite elfette et jouait avec ce bébé sous le regard amusé de Demetra pendant que la maman nageait dans l'onde.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Un malheur n'est jamais seul

Avant même d'avoir redémarré le convoi, c'est Exosplash qui rencontra un problème majeur. Une escorte de dix guerriers des plaines venait chercher son chef de clan pour le ramener. La guerre contre le clan rival avait besoin de lui. Il n'avait pas le temps de se charger d'équipement, de vivre ou de boisson, et – ce fût particulièrement pénible pour l'un comme pour l'autre – il fût mis en selle sans pouvoir prévenir et dire au revoir à sa belle et tendre compagne. Devant le chagrin revenu de la belle elfette dirigeante, une personne des plus inattendues lui montra de la compassion. En effet, Devronia tint compagnie à Demetra, ne parlant que par des mots de soutien, de réconfort, louant sa force morale dans la gestion de la guilde, la tenant par la taille, comme une amie de toujours. Enfin, la taverne fût en vue qui apporterait son flot d'alcool et de bonne humeur, le royaume du Tavernain, personnage aussi bourru que complexe, mais qui par ses frasques arrivait souvent à chasser la morosité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livre III - - - L'invasion Skaven - - -    

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre III - - - L'invasion Skaven - - -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le livre d'armée fluff
» Livre d'armée V7
» [Vds][Ech]Armée ES [Cherche] Skavens
» vend livre d'armée skaven neuf dernière version
» [VENTE] CONTENUE SKAVEN île de sang + LIVRE DE REGLES + ACC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants du chaos :: VIE DE LA GUILDE :: Les Mémoires du Chaos-
Sauter vers: