sur Shakes & Fidget - serveur 2
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Ajout du tuto sur les succès + nouveaux visuels sur la Tour, les familiers

Partagez | 
 

 Chapitre 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roger
Invité



MessageSujet: Chapitre 1   Mar 7 Sep 2010 - 12:09

Chapitre 1 : Celui où l'on fait la connaissance d'une psychopathe

Rosalind, assise sur son trône en osier effiloché, caressait nerveusement de ses gros doigts boudinés un chihuahua noir et feu couché sur ses genoux. Il semblait plus emprisonné dans ses bras que sagement endormi de son plein gré.

"Comment ça se fait qu'il manque 28 pièces d'argent dans la caisse cette semaine ? Hein ? Bande de nulles !" ragea-t-elle.

Face au silence de son assistance, elle hurla : "ÊTES-VOUS TOUTES DEVENUES MUETTES ? RÉPONDEZ !"
Les deux gobelines, situées de part et d'autre du trône, qui agitaient péniblement dans sa direction de grandes rames vermoulues recouvertes grossièrement de plumes de pigeon crasseuses, sursautèrent.

La grande salle de réunion de la guilde était plongée dans la pénombre. Seule Rosalind, éclairée par deux grandes torches murales derrière elle, était dans la lumière, surélevée par son trône lui-même déposé sur une grande et large estrade. Un inconnu découvrant la scène aurait pu penser à une pièce qui se jouait face à un public terrifié. La présence des deux assistantes tentant vainement d'apporter de l'air frais à leur maîtresse donnait au tout un cachet pharaonique de pacotille.

Le silence.

De grosses gouttes de sueur perlaient sur le front de la Cheftaine, poisseuses et piquantes. L'ogresse qui avait pris soin de se maquiller quelques jours auparavant se retrouvait avec un mascara suintant et des plaques luisantes perçant son fond de teint par endroit. Avec ses gros yeux exorbités plein de rage, on aurait dit un clown obèse enfermé dans un sauna qui hurlait pour en sortir...

"C'EST POURTANT PAS COMPLIQUÉ SACREBLEU !" reprit-elle en postillonnant. Sur l'instant, le chihuahua voulu s'échapper mais celui-ci couina quand elle le retint en le ramenant contre son ventre rebondi. Dans le mouvement, ce dernier fit des marques de griffes sur la tunique de sa propriétaire dans un raclement feutré.

Une voix féminine et rocailleuse s'éleva timidement dans le public : "Vous aviez dit une contribution de 18 % sur les 7 heures et quart de garde par beau temps et 25,3 % sur les 5 heures trois quart de garde par temps mauvais. Or, aujourd'hui, il y avait un peu de crachin en haut des murailles, du coup on s'est dit qu'en faisant le prorata des heures de beau temps et de mauvais temps de la semaine ramené à la moyenne des..."

Une autre voix, aigüe et plus accusatrice, coupa la première intervenante : "C'EST LA FAUTE DES STAGIAIRES ! Elles se croient en vacances ici, alors elles foutent rien de la journée et ne ramènent rien dans la caisse !"

Neith, une démone emmitouflée dans une longue et large robe étincelante, qui assistait à la réunion appuyée contre une colonne en bois au fond de la salle, fit claquer la paume de ses mains sur son front en secouant la tête de gauche à droite. Le brouhaha monta rapidement dans l'assistance.

"SILENCE ! INCAPABLES !" coupa Rosalind. "Vous croyez que c'est comme ça qu'on sortira de la domination de ses gros porcs machos de mâles ? Il me faut de l'or pour ça ! Vous ne pensez qu'à vos petits intérêts minables alors que mon but est de toutes vous élever au-dessus de la masse ! Réfléchissez à ça avant de vous acheter de nouvelles paires de bottes la prochaine fois, crétines ! VOUS PENSEZ QUE L'OR ÇA POUSSE SUR LES ARBRES ?".

Le premier rang, composé presque exclusivement de magiciennes, baissa la tête de honte. Le silence était revenu dans la salle de réunion.

"Ecoutez moi bien, je veux que ces 38 pièces d'or soient versées avant demain matin. Ou vous retournerez apprendre à faire la popote pour vos futurs maris !". Elle se leva et, tout en portant son animal dans le creux de son bras, quitta la pièce par une porte dissimulée dans l'obscurité, juste à côté de la scène. Le fracassement lourd de la porte se refermant sur ses gonds fit vibrer l'air jusqu'aux oreilles d'une jeune elfe au dernier rang.

"Elle avait dit 28 pièces d'argent y'a 5 minutes... Mais qu'est-ce que tu fais dans cette galère, Sax ?" pensa-t-elle juste avant d'être interpellée par une de ses voisines, une belle elfe aux cheveux noirs et à la peau claire.

"- Elle exagère quand même... on est censée prendre des décisions en commun, pas satisfaire ses exigences... non ?
- Heu, oui,oui. marmonna Sax.
- Pardonne-moi, on ne s'est pas présentée, je suis Demetra, section archère.
- Oh ! Sax, je suis la nouvelle...
- La nouvelle stagiaire, oui je t'ai vu arriver en début de semaine mais on n'a pas encore eu l'occasion de travailler ensemble." dit-elle en lui serrant la main.

La plus grande désorganisation régnait à présent dans la salle. De petits groupes s'étaient formés pour discuter, râler, accuser, compter, argumenter ou se plaindre. D'autres s'en allèrent, traînant les pieds, en passant par la double porte d'entrée principale faisant pénétrer la lumière du jour qui chassa les ténèbres.

Sax reprit confiance en elle au moment où la chaleur du soleil réchauffa son visage.

"- Viens, je vais te présenter aux autres filles de la section que tu ne connais pas encore. invita Demetra d'une voix douce.
- Ok !"

Les deux elfes quittèrent la salle de réunion en passant devant Neith sans la voir. Elle soufflait et soupirait autant qu'elle pouvait.

"Si elle continue, je vais l'embrocher et lui fourrer son sale cabot dans le gosier !!!" grommela-t-elle.

Sax, à l'ouïe fine, se retourna brièvement dans la direction de la démone, interloquée, mais fut tirée en avant par Demetra qui lui tenait la main. Elles avaient encore beaucoup de tâches à accomplir ce matin...

Tout en marchant, la jeune recrue consultait son carnet de missions remis par la capitaine de la section des archères de la guilde le jour de son arrivée.
"- 21, 22, 23, 24... Ça fait beaucoup en peu de temps." dit-elle à sa supérieure.
"- Oui, exceptionnellement, aujourd'hui on doit prendre de l'avance sur les missions de demain.
- On va faire le boulot de 2 jours en une journée ???" s'étrangla Sax.
"- Pas exactement, mais demain il y a un vote qui va nous prendre toute la matinée et une bonne partie de l'après-midi. En sachant que les prévisions climatiques de notre oracle Matéo-France sont mauvaises, ça va être dur de remplir le quota d'or." expliqua Demetra tout en essayant de garder le sourire.

La jeune archère soupira et décida de ne plus objecter sa tutrice de la journée pour ne pas donner mauvais genre. Mais le malaise s'insinua à nouveau dans son cœur. Il était là, tapi au plus profond de son être, se nourrissant de chaque petits détails pour enfler et se propager jusqu'à la nausée.

Heureusement que chez la jeune elfe, la rage et la détermination s'alimentaient à leur tour du malaise grandissant...


Dernière édition par Roger le Banni le Mar 7 Sep 2010 - 15:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants du chaos :: VIE DE LA GUILDE :: Présentation guildesque :: Naissance de la guilde-
Sauter vers: