AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Nouvelle mise à jour : Les Enfers -- Tuto et Infos bâtiments à compléter avec votre aide

Partagez | 
 

 Chapitre 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roger
Invité



MessageSujet: Chapitre 3   Jeu 9 Sep 2010 - 12:19

Chapitre 3 : Celui où Neith est une espionne

Cachée dans la pénombre des couloirs du Manoir de Rosalind, Neith observait le va-et-vient des gobelines habillées en soubrette dans la chambre de leur maîtresse au rythme des hurlements et gémissements de cette dernière.

"MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CA ?" hurla-t-elle. Ses cris résonnaient dans toute la demeure.
"- Mais... madame... je vous amène ce que vous avez demandé !" bredouilla une petite voix fébrile dans l'entrebâillement de la porte.
"- J'ai demandé quatorze pains au chocolat ? Moi ?" s'étonna faussement Rosalind. "Tu te moques de moi petite folle ? J'ai demandé dix croissants avec une barre de chocolat insérée à l'intérieur et 4 pains au chocolat. Tu saisis la nuance ?
- Mais... madame... c'est la même chose ! Le boulanger m'a dit que...
- JE ME MOQUE DE CE QUE DIT LE BOULANGER ! LA CLIENTE EST REINE, NON ?" s'offusqua l'ogresse. "ET NON, CE N'EST PAS LA MÊME CHOSE, IMBÉCILE !". Ce nouvel hurlement fut ponctué d'un plat en métal blanc jeté sur le sol.

Neith aperçu la servante se baisser pour ramasser quelque chose rapidement et sortir de la chambre au pas de course, un plateau brillant sous un bras et des victuailles enroulées dans un tissu à carreaux sous l'autre bras. Un petit pain au chocolat tomba à terre.

La démone savait qu'il restait encore une gobeline à l'intérieur... Rosalind pestait autant qu'elle pouvait.

"- Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter une bande de gourdes pareilles ? Heureusement que je t'ai toi mon petit Louis-Jean.
- Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !" fit le chihuahua.
"- Hé bien mon petit, tu ne veux pas venir sur ta maman ?
- GRRRRRRRR !!
- On ne grogne pas sa maman !
- WAF ! Waf ! Waf !
- Oh qu'il est mignon... Moooooouhaaaa !"

Rosalind exagéra son baiser comme si un quelconque public n'avait pas remarqué son débordement d'amour pour le ridicule petit chien. Ce dernier couina quand les deux grosses mains de sa patronne lui broyèrent la tête pour l'amener à ses lèvres. Aussitôt il s'échappa de l'emprise de Rosalind, se faufila par l'ouverture de la porte de la chambre et traversa le couloir aussi vite qu'il le pu, passant à côté de Neith, sans la voir, agenouillée derrière une grosse commode en bois. La démone eut un sourire de satisfaction et contracta ses doigts sur son bâton.

"- Madame, je crois qu'on vous attend pour le dépouillement." annonça la dernière servante encore dans la pièce.
"- Je sais Jocelyn ! MAIS... TU NE POUVAIS PAS LE DIRE PLUS TÔT ! Ces idiotes sont encore capables de tout faire rater si je ne suis pas là !" s'exclama la Chef de guilde dans un craquement sourd d'un fauteuil qu'on fracasse contre le mur. Elle sorti de sa chambre en défonçant la porte à moitié et s'éloigna de la cachette de Neith d'un pas lourd en empruntant le couloir opposé.

La magicienne attendit que la gobeline sorte de la chambre, ce qu'elle fit rapidement, pour se faufiler derrière elle et pénétrer à l'intérieur. La pièce était d'un mauvais goût certain, tapissée de rose bonbon, constellée de cœurs de toutes sortes en imprimés, en bibelots, en coussins... Pour dire vrai, Neith ne savait pas trop ce qu'elle cherchait ici. Un indice, une preuve, quelque chose qui aurait pu discréditer le leader aux yeux de ses sœurs, quitte à prendre sa place, mais au moins un élément lui permettant de débarrasser le pays de l'influence d'une cinglée notoire. A défaut elle trouverait un moyen de soulager sa colère et son exaspération.

Après quelques secondes passées à scruter la pièce dans les grandes largeurs, Louis-Jean passa la tête par l'ouverture de la porte, un pain au chocolat dans la gueule, et après s'être assuré qu'aucun ogre ne lui ferait de mal, sprinta jusque dans son panier rouge sang et s'allongea sur son coussin à petits cœurs blancs en poussant un soupir bruyant. Il commença à lécher le petit pain avec de petits coups de langue rapides. Neith observa la scène, amusée, et un éclair lui traversa l'esprit. Elle ne pu s'empêcher de sourire de toutes ses dents pointues et acérées.

Elle avait une idée. Une bonne. Une de celles qui vous rendent les yeux brillants et vous promettent de passer une très bonne journée...
Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants du chaos :: VIE DE LA GUILDE :: Présentation guildesque :: Naissance de la guilde-
Sauter vers: